Accueil Ressources Parents
Vos Articles prèférés
Tous les articles


Notez cet article :

1.6/5 (50 votes)

PartagerEnvoyer à un ami

Les adolescents et les drogues

 

L’adolescence est une période où les jeunes testent l’autorité des parents et veulent repousser leurs limites. En effet, l’adolescent se cherche et expérimente de nouvelles choses sans savoir qu’il peut se mettre en danger (abus sexuels, alcool, drogues, etc.). A travers cet article, vous trouverez les pistes nécessaires pour aborder le sujet de la drogue avec votre enfant.

 

 

Qu’est-ce que de la drogue ?

C’est une substance qui modifie la manière de percevoir les choses, de ressentir les émotions, de penser et de se comporter.

Il existe des drogues autorisées mais réglementées (alcool,  tabac ou encore certains médicaments) et des drogues interdites par la loi (cannabis, héroïne ou cocaïne).

Selon l’Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanie, 41,5% des jeunes de 17 ans ont expérimenté le cannabis. Il faut savoir que 6,5% sont des fumeurs réguliers.  

Les dangers liés à l’usage de ces drogues varient selon les substances, les individus, les façons de consommer, les quantités, etc.

 

 

Quels sont les dangers liés à la consommation de drogue ?

 

 

 

 

 

 

-     Devenir dépendant de la substance, c’est-à-dire ne plus pouvoir s’en passer.

-     La toxicité de la substance.

-     L’usage du cannabis multiplie par 3 le risque du cancer du poumon.

Que dit la loi à propos de la drogue pour les mineurs ?

Toute personne qui offre ou cède des stupéfiants à des mineurs est punie de 10 ans de prison.

Toute personne qui encourage un mineur à faire usage de stupéfiant est punie de 5 ans de prison et 100 000€ d’amende. Si le mineur à moins de 15 ans, la peine est de 7 ans de prison et 150 000€ d’amende. 

Toute incitation directe d’un mineur à commettre un acte de trafic de stupéfiant est punie de 7 ans de prison et 150 000€ d’amende. Si le mineur à moins de 15 ans, la peine est de 10 ans de prison et 300 000€  d’amende.


 

 

 

Que dit la loi sur la responsabilité des parents ?

Les parents sont responsables de l’éducation, de la santé et du bien-être de leurs enfants.

Le parent qui cautionne et banalise l’usage de drogue, est passible de 2 ans de prison et 30 000€ d’amende.

L’autorité parentale peut être retirée au parent qui consomme de la drogue et met en danger la santé, la sécurité ou la moralité de son enfant,

Comment réagir ?

Depuis quelque temps, l’attitude de votre enfant  a changé : il a le regard vague, il est moins attentif à ce que vous lui dites, ses résultats scolaires sont en baisse, il a moins d’amis, il sort tard sans vous prévenir, le sport ne l’intéresse plus, il a besoin d’une plus grosse somme d’argent de poche … Sans conclure trop vite, il faut en parler avec lui car il peut consommer de la drogue.

Vous soupçonnez que votre adolescent consomme de la drogue ? Vous avez surpris votre enfant en train de fumer du cannabis ?

Parlez-en avec lui sans l’accuser. Dites- lui ce que vous pensez sur le sujet, faites-lui part de votre inquiétude et concluez « je pense que tu fumes du cannabis ». Pour éviter des moments de tension et donner toute les chances à votre dialogue, prenez rendez-vous « nous discuterons ce soir après le diner ». La présence des deux parents même s’ils sont séparés est importante. Vous ne devez pas banaliser le sujet, en parler est nécessaire. Si votre enfant nie cela ne sert à rien d’insister. Dites-lui que vous allez rencontrer son entourage, ses enseignants. Votre adolescent doit sentir que vous agissez dans son intérêt.

S’il vous avoue qu’il fume, c’est une bonne chose, vous allez pouvoir agir et l’aider. Il va falloir évaluer avec lui sa consommation de drogue : que fume-t-il ? Depuis quand ? Combien de fois par jour ?

 

Si votre enfant sait que vous avez fumé par le passé, expliquez-lui l’intérêt d’arrêter.  Sachez qu’il y a dix ans, la teneur en toxicité était dix fois moins élevée. Oubliez votre culpabilité et intervenez !

Si vous fumez toujours, c’est le moment d’arrêter. Dites à votre enfant que vous êtes dépendant de cette drogue. Passez le relais à votre conjoint, un éducateur ou un psychologue.

Faites comprendre à votre enfant que cela ne vous plaît pas qu’il consomme de la drogue, que c’est dangereux pour sa santé, et que c’est interdit par la loi.

Proposez-lui de rencontrer un médecin ou un psychologue. L’objectif est de responsabiliser l’adolescent sur sa santé psychique et physique.

Si la relation avec votre enfant devient conflictuelle, il faut faire appel à une aide extérieure (thérapie familiale, éducateur, psychologue, etc).

Un parent ne doit pas autoriser son enfant à consommer de la drogue sous prétexte qu’il ne sait pas comment lui interdire.

Vous n’êtes pas seul ! Vous pouvez trouver de l’aide 

-     Auprès de votre médecin

-     Auprès d’éducateur

-     Auprès d’un psychologue

-     Centre de soins, d’accompagnement

et de prévention en addictologie

(Les Andelys, Louviers, Val de Reuil,

Vernon, Evreux).

-     Entretien familiaux

-     Groupe de parole

-     Numéro Vert : 0 800 23 13 13 de 8h à 2h.

Site internet : www.drogues-info-service.fr

Quelques conseils pour améliorer vos relations avec votre adolescent :

Montrez que vous aimez votre enfant, donnez-lui de l’amour et apportez-lui votre soutien.

Faites preuve d’autorité en fixant des règles et des limites.

Ayez une bonne communication pour créer un lien solide et une situation de confiance avec votre enfant.

Adoptez un comportement positif, car vous êtes un modèle pour vos enfants.

Assurez-vous que votre adolescent utilise son temps libre de manière constructive, en le faisant participer à des activités destinées aux jeunes, comme du sport, de la musique, des activités artistiques, du théâtre, etc.

Faites-le participer à la prise de décision, demandez-lui son opinion.

Discutez à l’avance de situations qui pourraient se produire (alcool, tabac, drogue, relation sexuelle, harcèlement, etc.).

Bibliographie :

www.drogues-info-service.fr

www.nonaladrogue.org

www.adissa.org


 

La drogue vous êtes tous concerné. Pierre Mezinski, Oxygène mars 2010.

Paroles pour adolescents. Françoise Dolto, Folio Junior 2007.

Drogues et toxicomanie, s'informer, comprendre, agir. Editions Ellipses

Le cousin de Max et Lili se drogue. Édition Calligram.

C'est quoi la drogue ? Édition Jean Cyrille Godefroy.

 


 


Vous êtes ici :
Accueil >> Ressources Parents >> Tous les articles


 

Jeudi 23 Novembre 2017

Copyright 2007~2017 - Association L'OCAL