Accueil Ressources Parents
Vos Articles prèférés
Tous les articles


Notez cet article :

2.0/5 (46 votes)

PartagerEnvoyer à un ami

Faut-il parler "bébé" à son enfant ?

 

 

Pourquoi doit-on parler à son bébé ?

 

La parole est indispensable car elle s'inclut dans un dialogue global avec l'enfant, constitué du langage, des caresses, des mimiques... Même s'il ne parle pas encore, il existe une forme de dialogue interactif entre le bébé et ses parents. Ils échangent des petits signes, des sourires, l'enfant reconnaît la voix de sa maman, de son papa...

Votre enfant observe vos expressions, vos lèvres qui bougent, votre regard. La parole, et surtout le ton, transmettent des émotions à l'enfant : l'affection, l'amour, les encouragements, l'estime... C'est donc une façon de sécuriser son bébé.

De plus, parler à son enfant permet de préparer la transmission du langage.

A quel âge faut-il parler à son bébé ?

 

In utero. Vous avez sans doute déjà parlé à votre bébé quand il était encore dans votre ventre. Il reconnaissait votre voix légèrement déformée par le liquide amniotique.

Dès sa naissance, lui parler est utile. A 15 jours, il devient de plus en plus attentif et reconnaît la voix de sa mère. C'est par le langage que va se construire sa personnalité, son individualité.

Que vous lui adressiez peu ou beaucoup la parole, ce qui compte c'est votre volonté de communiquer qu'il intègre immédiatement. Sachez qu’à partir d’un mois votre bébé parle par babillement. Il va chercher à dialoguer et à répondre à vos phrases par des signes que vous allez très vite décrypter : selon ce que vous lui racontez, il sourit, se tortille, s'endort, pleure ou vous regarde fixement... Il utilise tout ce qu'il a à sa disposition pour vous envoyer ses messages !

Au fil des mois l’enfant va passer par des étapes aussi riches les unes que les autres. Vous aurez parfois l’impression de ne rien comprendre à ce qu’il dit. Pourtant, même au travers de simples sons, sa volonté reste toujours la même : communiquer avec vous

Comment parler à son bébé

 

Trois choses importent : le ton, l'expression et les gestes. La voix est avant tout une musique, les parents doivent faire attention au ton adopté, car ils ne doivent pas véhiculer d'inflexions négatives, d'irritations au risque de stresser le bébé. Parlez donc à votre petit de manière douce, calme, rassurante et encourageante. Souriez-lui, car il voit votre visage. Et ayez des mouvements doux, des gestes tendres car le bébé est très sensible à la manière dont vous le tenez.

Le tempo doit être lent. Laissez-lui le temps de réagir à vos paroles en marquant des temps de silence : ces pauses lui permettent de vous sourire, de montrer sa satisfaction.

Quels mots choisir ?

 

Il existe un langage simple qu'on appelle le "parler bébé". N'ayez pas peur de l'utiliser, de faire des "areuh areuh", car c'est dans la nature. Pour l'enfant, les mots apparaissent vers 18 mois. Jusqu'à cet âge, il est dans un état de réceptivité c'est-à-dire qu'il comprend et stocke les mots dans sa mémoire en les associant à des situations.

Choisissez donc des mots simples et adaptés, en rapport avec la réalité. Introduisez petit à petit du vocabulaire qui correspond à son vécu : nounours, biberon, chaud, froid,  le canard, l'oiseau. Nommez les choses qu’il voit, que vous lui montrez. Expliquez-lui les mots en fonction de son expérience. En somme, laissez-vous guidez par le contexte, par la vie courante.

Au fur et à mesure que votre enfant grandit, le dialogue doit progresser doucement vers un langage plus évolué, et ne plus lui parler bébé. Écoutez-le, encouragez-le. Son initiation au vocabulaire et à la syntaxe commence. L’enfant adore apprendre de nouveaux mots.

 

Votre enfant va lentement vous imiter : donnez-lui le bon exemple. Donnez-lui un langage de qualité

 

Que lui dire ?

 

Parler à votre bébé, cela vous arrive tous les jours ! Mais la conversation tourne souvent court... Que lui dire… ? Comprend-il ce que vous lui racontez ?

Bien sûr qu'il faut dialoguer avec votre bébé ! Freiné par l'idée qu'il ne comprenne rien et qu'il ne puisse pas vous répondre, vous vous limitez à quelques banalités sur ses couches, son sommeil, son biberon... Pourtant, vous pouvez dialoguer avec lui de façon bien plus intense.

Vous pouvez lui expliquer tout ce qui le concerne ou touche à votre relation. Ce n'est pas parce qu'il est petit qu'il ne comprend pas. Expliquez-lui tout ce que vous faites, racontez votre journée… il adore !

Vous pouvez également lui lire une histoire, c’est important pour le bébé pour qu’il puisse s’habituer aux mots, aux phrases, aux intonations de voix

Que faut-il éviter ?

La principale erreur consiste à ne pas lui parler du tout, car l'oreille du bébé s'éduque, il est attentif à la mélodie d'une voix. Par ailleurs, ne monopolisez pas la conversation en parlant beaucoup : votre bébé a parfois besoin de repos. La sur-stimulation est aussi néfaste que la sous-stimulation. Ne parlez pas trop fort et ne faites pas des phrases trop longues et bien sûr évitez tout langage grossier.

 

A partir des 2 ans de votre enfant, ne lui parlez plus bébé. Il doit acquérir du vocabulaire et commencer à construire des phrases pour s’exprimer. Et lorsqu'il commence à parler, évitez le forcing, ne compliquez pas les choses en cherchant à lui faire acquérir sans cesse de nouveaux mots. Laissez-le apprendre à son rythme. 

 

Si vous avez des questions…

 

Si vous avez des questions concernant le langage de votre enfant, interrogez votre médecin, un(e) orthophoniste ou la protection maternelle infantile (PMI).

Vous pouvez également consulter les sites ci-dessous, des différentes associations en lien avec les troubles du langage :

 

- Fédération française des troubles spécifiques du Langage et des Apprentissages : www.ffdys.com;

- Association nationale de parents d'enfants en difficulté d'apprentissage du langage écrit et oral (APEDA) : www.apeda-france.com;

- Fédération des associations de parents d'enfants dyslexiques (APEDYS) : www.apedys.org;

- Association Avenir Dysphasie France (AAD (...) Lire la suite sur destinationsante.com

 

Bibliographie

 

·        "Un enfant épanoui", du Docteur Jacques Thomas, éditions Marabout

·        « L’acquisition du langage »de Josie Bernicot éditions In Press.

·        « Le défi des enfants bilingues : grandir et vivre en parlant plusieurs langues » de Barbara Abdellilah-Bauer, éditions la découverte

·        « Le bébé est une personne » de Bernard Martino, éditions Balland.

 


Vous êtes ici :
Accueil >> Ressources Parents >> Tous les articles


 

Jeudi 23 Novembre 2017

Copyright 2007~2017 - Association L'OCAL