Accueil Ressources Parents
Vos Articles prèférés
Tous les articles


Notez cet article :

2.0/5 (43 votes)

PartagerEnvoyer à un ami

Ecole et démotivation

.

Les raisons peuvent être : une mauvaise orientation, des problèmes familiaux, une crise d'adolescence, la dyslexie, la drogue ou encore les mauvaises fréquentations…

Comment déchiffrer ce mal-être ? Pourquoi est-il en souffrance ? Y a-t-il des solutions ? Comment doivent réagir les parents ? Comment lui redonner le goût d'apprendre et de réussir dans le cercle scolaire ?

Quels sont les signes ?

Au départ :

- Votre enfant a toujours montré une facilité d’apprentissage dans les classes maternelles.

- Il ne souffre pas de problème de mémoire, ni de compréhension.

  • Il se débrouille bien dans ses loisirs et peut même exceller dans ses activités périscolaires.- On dit de lui qu’il a les moyens pour réussir.

  • Il peut présenter un QI au-dessus de la moyenne.
    Comme pour tous les problèmes qui surviennent à l'adolescence, les signes qui doivent alerter sont multiples. Cela dépendra de chaque adolescent, de ses capacités à exprimer ou non ses émotions, de son habitude ou non de parler.


 

 

Les signes d'adolescents démotivés sont 

 

·        une tristesse

·       une indifférence

·         des pannes de réveil systématiques

·         des absences non justifiées

·         des  problèmes d'attitude en classe ou hors de la classe (récréations, permanences)

·         un discours très dévalorisant de l'institution scolaire ou au contraire une absence totale de discussion sur le collège ou le lycée

         la chute des notes qui est un signal fort. 

 

Pourquoi un enfant se retrouve autant démotivé par l’école ?

Un enfant ou un adolescent qui réussit mal, qui n'y arrive pas dans telle matière, va se sentir dévalorisé, son estime de lui va être mise à mal, Il se sentira "nul" parce qu'il aura eu une mauvaise note.

En France, les élèves sont évalués toujours par la négative, par ce que les jeunes ne savent pas faire. Lorsqu'un jeune rate, ne réussit pas, a de mauvaises notes, il se sentira comme étant le "nul. Un enfant qui ne réussit pas, préfèrera alors se retirer, se mettre à l’écart. L'enfant ou l'ado va se sentir perdu, mal aimé, triste. Alors il fera le zouave (pour les plus petits) ou le rebelle (pour les plus grands).

Quelles sont les solutions ?

Ne laissez pas le temps filer en espérant que…

Plus vous attendrez, plus les lacunes de votre enfant risquent de s’accumuler et plus dur et long sera le retour ‘’ à la normale’’. N’attendez pas que le professeur de votre enfant vous parle de redoublement pour réagir. De plus, avec ce temps qui passe, votre enfant va perdre confiance en lui.

Des solutions peuvent se trouver auprès des établissements, avec les autres partenaires. Les parents ont leur mot à dire au sein des établissements. Pour cela, il faut aller voir les enseignants de l'adolescent, les parents d'élèves, les délégués, le Conseiller principal d'éducation, la psychologue scolaire. Les solutions existent. Elles sont individuelles et collectives.

Comment doivent réagir les parents ?

Voir son adolescent en souffrance et démotivé est toujours une épreuve pour un parent.

Essayez de savoir ce qui ne va pas, dans la vie de votre ado, comment se positionne-t-il avec ses copains ?

Se sent-il intégré ? A-t-il un problème relationnel avec un enseignant ?

A-t-il une difficulté dans une matière en particulier ?

N’hésitez pas, par la suite à contacter l’établissement pour en discuter avec le professeur principal, le conseiller principal d’éducation…

Comment redonner l'envie d'apprendre et de réussir ?

Ne poussez pas votre enfant à réussir absolument partout, dans toutes les matières.

Pas tout, tout de suite. Conseillez-lui de se concentrer sur quelques unes, ces réussites vont lui faire un bien incroyable. Il va se sentir revigoré, sa confiance en lui va être là de nouveau… et il s'attaquera au reste !

Pour les plus petits

Certains enfants plus jeunes fonctionnent à la carotte. On peut très bien passer un contrat : tu essayes d'apprendre ta poésie, tu auras une petite récréation. Mettez-vous à leur place : quand vous escaladez, vous savez bien que vous n'arriverez pas de suite au sommet.

Vous procédez par étapes, vous croquez une barre de chocolat ou une pomme. Pour un enfant c'est la même chose. Chacun a son rythme, une pause, une gratification, une récompense (même un merci, un bravo, un « tu vas y arriver ! ») et ça repart !

Bibliographie

       http://www.psychologies.com/Famille/Education/Scolarite/Articles-et-Dossiers/Les-12-cles-de-la-reussite-scolaire

·  www.uneplacepourtoi.qc.ca/site/menu.htm 

un site canadien qui s’adresse aux jeunes

·         ·         Comment aider mon ado au travail de Maria Poblete aux éditions L'Etudiant

 


Vous êtes ici :
Accueil >> Ressources Parents >> Tous les articles


 

Jeudi 23 Novembre 2017

Copyright 2007~2017 - Association L'OCAL