Accueil Ressources Parents
Vos Articles prèférés
Tous les articles


Notez cet article :

1.9/5 (39 votes)

PartagerEnvoyer à un ami

L'énurésie

 

 

 

 

L’énurésie ou le « pipi au lit » est un problème que les enfants peuvent avoir à partir de 5 ans. Même si ce problème est courant, il ne faut pas l’ignorer et attendre qu’il se règle tout seul. Car pendant ce temps, l’enfant peut réellement être en souffrance.

Vers 18 mois, l'enfant sait dire que sa couche est mouillée. Entre 20 et 30 mois, il est propre pendant la journée, et entre 30 et 40 mois, avec l'aide de ses parents, propre la nuit. Puis, il devient propre de façon autonome. La nuit, quelques accidents sont possibles et sûrement pas dramatiques. Ainsi encore un enfant sur deux, entre 3 et 4 ans fait pipi au lit, et c'est parfaitement normal.

A partir de 5 ans, si votre enfant fait encore « pipi au lit », il est temps de prendre son petit souci au sérieux,sans dramatiser.

Les causes des énurésies

 Soit les enfants ont une vessie immature, à l'origine de fuites le jour et surtout la nuit. Celle-ci se contracte de façon automatique, sans attendre le signal de trop-plein, dès que la pression à l'intérieur de la vessie s'élève au-dessus d'un seuil déterminé, un peu comme le fait celle du nourrisson : l'envie de faire pipi est alors urgente.

 Soit ce sont des “rétentionnistes", des enfants entre 8 et 9 ans, qui n'urinent que deux fois par jour pour des raisons "logistiques" : les toilettes à l'école ne sont pas propres ou partagées par garçons et filles, et du coup, leur vessie déborde parfois ; elle retient aussi moins bien la nuit une grande quantité d'urines.

 Soit encore leur énurésie est “pure, nocturne, isolée“ cette énurésie est celle dont souffrent 90 % des enfants énurétiques : ils n'ont jamais été propres la nuit et touche les enfants de plus de 5 ans.

 Des maladies et malformations peuvent également provoquer une énurésie.

 Les causes psychologiques : une énurésie qui survient après au moins 6 mois de propreté. Elle peut être provoquée par un grand choc émotionnel, un divorce, des gros soucis à l’école, l’arrivée d’un nouveau bébé dans la famille…

Les premières choses à faire.

Vérifiez que votre enfant va régulièrement aux toilettes durant la journée, il faut qu’il soit attentif aux signaux qu’envoie sa vessie, ne pas se retenir, ne pas trop boire avant le coucher, laissez une veilleuse afin que l’enfant puisse facilement aller seul aux toilettes. Ces simples règles permettent, dans un cas sur 5, de guérir de l’énurésie. Si l’énurésie perdure et fait souffrir l’enfant, n’hésitez pas à consulter un médecin, un traitement pourra être envisagé.

Consulter un médecin

Différentes solutions sont aujourd’hui disponibles, et choisies par le médecin en fonction de chaque enfant.

Première raison de consulter, ses pipis au lit l’embête dans

sa vie sociale : il n’ose pas aller dormir chez un copain, il ne veut pas partir en colonie de vacances… Il ne peut plus agir comme un enfant de son âge.

Seconde raison : il est perturbé psychologiquement : il en parle beaucoup ou au contraire s’en cache, il pleure sans raison, il semble avoir un problème  à l’école ou un gros changement vient de se produire dans sa vie… Il faut que cette situation s’arrête.

Redonnez-lui confiance en lui.

Partir en colonie de vacances, aller dormir chez des amis… autant de petites joies de l’enfance qui, pour ces enfants, s’avèrent compliquées. Ce problème perturbe les apprentissages et le quotidien de l’enfant. Aussi est-il important de le rassurer, d’éviter de le culpabiliser ou de l’humilier. Il ne fait pas exprès de faire pipi au lit ; rien ne sert donc de le punir.

Il faut au contraire lui donner envie de grandir, l’encourager à gagner en autonomie, lui redonner confiance en lui accordant un peu plus de liberté. Surtout, il ne faut pas lui remettre de couches pour la nuit.

Association LOCAL – pôle social - Aubevoye © copyright 2012

 


Vous êtes ici :
Accueil >> Ressources Parents >> Tous les articles


 

Jeudi 23 Novembre 2017

Copyright 2007~2017 - Association L'OCAL