Accueil Ressources Parents
Vos Articles prèférés
Tous les articles


Notez cet article :

2.0/5 (44 votes)

PartagerEnvoyer à un ami

La télévision et les enfants

 

La télévision est l'un des médias ayant le plus d'influence dans la vie des enfants. Ils la regardent en moyenne près de 15 heures par semaine.

Un enfant peut être captivé par la télévision dès 4 à 5 mois, ce sont les images qui l’attirent. Mais à quel âge peut-il vraiment la regarder et que comprend-t-il ?

La télévision en fonction de l’âge des enfants

Avant trois ans, l’enfant se construit en agissant, alors que la télévision risque de l’enfermer dans un statut de spectateur à un moment où il doit apprendre à devenir acteur du monde qui l’entoure.

En revanche, après trois ans, le fait de regarder des émissions adaptées à vocation éducative, avec l’accord des parents, peut stimuler certaines capacités de l’enfant comme la mémoire ou la reconnaissance des lettres de l’alphabet.

Les enfants de 3 à 5 ans comprennent des histoires simples. Ils ne sont pas capables de relier les éléments entre eux, de suivre le déroulement de l’histoire, de comprendre l’intrigue. En revanche, il s’intéresse aux héros. L’enfant reproduit dans ses dessins les formes évoquant les personnages des dessins animés. Mais à cet âge, les enfants ne font pas la différence entre la fiction et le réel et peuvent parfois avoir l'impression d'avoir été dans l'histoire et non d'être spectateur, ce qui risque d'entraîner des confusions entre le réel et l'imaginaire.

Dès l'âge de sept ans, les enfants sont conscients qu'à la télévision il y a «du réel» et «de l'imaginaire», mais ils ne les distinguent pas toujours. Même s'ils comprennent que les journaux télévisés font partis du réel et que les dessins animés font partis de l'imaginaire, les enfants ignorent souvent que les « personnes » qu'ils voient à la télévision sont en fait des personnages incarnés par des comédiens.

Pour les plus grands, les films vus par les enfants doivent toujours être adaptés à leur âge.

Il faut être vigilant au temps passé devant la télévision et à ce que le film ne fasse pas coucher les enfants trop tard.

La télévision, les enfants et les parents

 

 

 

 

 

 

La durée de télévision

Un enfant qui regarde trop la télévision est par ailleurs plus exposé aux publicités qui le placent, malgré lui, dans un statut de consommateur précoce en stimulant ses pulsions d’achat, auxquelles vous ne pourrez ou voudrez pas répondre.

 

 

 

Pour vous aider

La signalétique jeunesse a été mise en place pour vous aider à adapter les programmes à l’âge de vos enfants. Il est nécessaire de leur faire comprendre l’importance de la signalétique en leur expliquant qu’il vous arrive à vous aussi de pouvoir être choqué par certaines choses et que vous ne voulez pas qu’il le soit.

Les images violentes ont un impact sur les enfants et ce, quel que soit le type de violence : physique, verbale, psychologique ou sexuelle. Des chercheurs ont mis en évidence les effets de cet impact sur les enfants : stress, colère, honte, anxiété, difficulté d’endormissement, etc., qui varient selon l’âge. Face à cela, l’enfant élabore des stratégies de défense : il peut faire preuve d’agressivité et devenir moins sensible à la souffrance. L’impact des images est plus fort si la violence est utilisée par un personnage positif et sympathique ou si elle paraît récompensée parce qu’elle permet la réussite. Son usage devient, dans l’esprit de l’enfant, une bonne chose.

 

 

 

La télé dans la chambre

Cette option est risquée car il est difficile pour un jeune de s’auto-discipliner face à cet objet de tentation. De plus, la télé dans la chambre risque de perturber considérablement le sommeil de l'enfant car il aura tendance à la regarder plus tard le soir. Si toutefois, votre enfant se montre déjà très autonome, qu’il est capable d'intégrer les interdits, s'il sait se poser des limites et faire ses devoirs avant par exemple, alors pourquoi pas ? C’est aussi un moyen de le responsabiliser.

Cependant, avant d’accepter, discutez avec lui de vos opinions sur le rôle de la télé et la qualité de son contenu (que peut t’apporter la télé ? Pourquoi aimes-tu cette émission ? Qu’est-ce qui t’intéresse ? …).

 

 

 

La libre utilisation de la télé familiale

Attention, la télévision doit rester un objet convivial et non un objet de conflit. Elle appartient à la famille, et les émissions familiales, à regarder ensemble, sont importantes pour lancer des sujets de conversation par exemple. Si votre fils de 16 ans veut regarder un film et qu'il a des arguments, pourquoi pas ? Le laisser choisir les programmes peut aussi être un moyen d’amorcer une discussion, d'échanger des opinions, d'argumenter.

A l’adolescence, la communication n’est pas toujours facile avec les parents. Judicieusement employée, la télévision peut devenir un élément déclencheur pour débattre de sujets sociaux : sida, drogue, sexe, divorce, guerre … S’il aime les clips vidéos par exemple, regardez-les avec lui de temps en temps et discutez des thèmes abordés comme le racisme, la violence, le sexisme…

Bibliographie

http://www.csa.fr/protection_mineurs_TV/enfants01.html

http://www.csa.fr/protection_mineurs_TV/enfants02.html

http://www.csa.fr/protection_mineurs_TV/enfants03.html

 


Vous êtes ici :
Accueil >> Ressources Parents >> Tous les articles


 

Jeudi 23 Novembre 2017

Copyright 2007~2017 - Association L'OCAL