Accueil Ressources Parents
Vos Articles prèférés
Tous les articles


Notez cet article :

2.0/5 (50 votes)

PartagerEnvoyer à un ami

Quand arrêter la tétine?


 Avant 2 mois, la tétine est facilement remplacée

Un tout-petit sent bien qu'il a quelque chose en bouche, mais il n'a pas encore identifié la tétine comme un objet extérieur. Si vous la lui enlevez, il ne s'en rendra pas vraiment compte.

Mais à cet âge, la succion répond à un besoin physiologique. Cette activité déclenche la sécrétion d'endorphines, les fameuses hormones du plaisir. Sitôt la tétine enlevée, votre bébé ne va avoir qu'une idée : la remplacer. Au risque de prendre son pouce, qu'il a de fortes chances de trouver vers la huitième semaine, ou de se rabattre sur un coin de drap ou de bavoir. Voire de se mettre à suçoter sa lèvre inférieure. Il faut savoir que les bébés frustrés de tétine réclament davantage le biberon ou restent plus longuement au sein.

 

A partir de 3 mois le sevrage devient difficile

Pour 80 % des mamans, le troisième mois marque le retour à la vie active et la nécessité de sevrer votre bébé si vous allaitez. La tétine, dont la texture est conçue aujourd'hui pour ressembler à celle de votre sein, peut l'aider à négocier en douceur ce premier tournant de vie. Placé en crèche ou chez une nounou, votre tout-petit a besoin plus que jamais de réconfort. Le priver de tétine durant cette période clé est vraiment malvenu.

Votre enfant est en pleine phase orale. Le plaisir de se nourrir et celui de sucer sa tétine sont pour lui intimement liés. Lui interdire l'un revient à lui interdire l'autre ! Certains bébés prennent leur maman au pied de la lettre et refusent de s'alimenter : c'est ce qu'on appelle l'anorexie du nourrisson.

 

Vers 6-8 mois, hors de question de lui enlever sa tétine !

Vers 6 mois, votre enfant prend conscience que vous ne faites pas partie de lui. La peur d'être abandonné le saisit. Durant toute cette période, la tétine le calme, l'apaise.

Alors qu'il faisait ses nuits, le voilà qui se réveille à nouveau toutes les deux heures. C'est à cause de la tétine qui lui échappe, pensez-vous. Erreur ! C'est vous qu'il appelle, en proie à l'une de ses premières terreurs nocturnes. Ne confisquez pas la tétine : il se réveillera de toute façon, mais aura trois fois plus de difficultés à se rendormir.

Autre coup dur pour votre bébé : l'apparition de la purée de légumes au déjeuner à la place du biberon. Pensez à toute cette énergie avec laquelle il tétait autrefois son repas. Il faut bien qu'il se défoule sur sa tétine !

Enfin, n'oubliez pas : ses dents commencent à le tourmenter. Mordillée la « tototte » qui aura la vie dure, rendra la sienne plus douce.

 

Le bon calendrier pour arrêter la tétine

A 1 an, votre bébé devra faire face à un défi de taille : marcher. Lui enlever la tototte serait comme lui ôter la béquille invisible sur laquelle il s'appuyait. Durant les 12-18 mois qui suivent, il devra passer à la nourriture solide, se mettre à parler, devenir propre. La pression exercée sur lui sera énorme. Des études ont montré que le réflexe de succion atteint son paroxysme chez l'enfant de 18 à 21 mois. Rien d'étonnant si, à 2 ans, il est encore très attaché à sa tétine. C'est à 3 ans seulement qu'il sera prêt à s'en détacher.


 



 

Les petits trucs pour le faire « décrocher »
  • Sans lui confisquer du jour au lendemain, apprenez-lui à s'en défaire peu à peu.

  • Elle ne doit pas remplacer vos paroles apaisantes, vos câlins. Réservez-la pour l'aider à attendre son biberon, lors de la sieste ou du coucher…

  • Vous pouvez l'habituer à s’en détacher au contact d'un doudou imprégné de votre odeur. Dès 2-3 mois, il le serre contre son visage, et peut finir par délaisser sa tétine qui, elle, n'a pas votre parfum…

  • Ne trempez jamais la tétine dans la confiture et gardez-vous d'acheter des modèles gadgets. La tétine ne contient rien : ce n'est pas un produit, juste un outil qui l'aide à grandir.

  • Invitez votre enfant à poser sa tétine lorsque vous jouez avec lui ou lorsqu’il parle.

  • Vous pouvez faire une cérémonie de remise de la sucette (tétine) à la « fée sucette ». Celle-ci la ramassera pendant le sommeil de l’enfant pour la remettre à un tout petit bébé qui en a besoin…

  • Par le jeu aussi, les enfants acceptent assez facilement à cet âge de se séparer de leur sucette.

  • Le Père Noël, venu apporter les cadeaux, mais qui prendra la tétine de l'enfant devenu grand.

  • L'envoi de la tétine, dans une enveloppe pour un enfant qui n'en n'a pas…

  • Ou tout simplement attendre que la tétine se perce et la faire jeter par l’enfant dans la poubelle…

 

publié par: L'équipe de LOCAL

Vous êtes ici :
Accueil >> Ressources Parents >> Tous les articles


 

Jeudi 23 Novembre 2017

Copyright 2007~2017 - Association L'OCAL