Accueil Ressources Parents
Vos Articles prèférés
Tous les articles


Notez cet article :

2.2/5 (31 votes)

PartagerEnvoyer à un ami

psychomotricité, qu'est ce que c'est ?

 

La psychomotricité, qu'est-ce que c'est exactement?Dans quels cas des séances sont-elles nécessaires?Nous avons invité sur notre site, Mathilde Rivoal, psychomotricienne, pour nous parler de son métier.

Le(la) psychomotricien(ne) est un(e) professionnel(le) de santé paramédical, au même titre que les kinésithérapeutes et les orthophonistes par exemple ; et est reconnu(e) par un Diplôme d’Etat.

Le(la) psychomotricien(ne) intervient sur prescription médicale auprès de toute personne, porteuse ou non de handicap, et ayant besoin d’un accompagnement spécifique en psychomotricité. Tout suivi psychomoteur débute par un bilan psychomoteur évaluant les compétences et difficultés de la personne dans différents domaines que sont :

  • le schéma corporel (la représentation interne et inconsciente du corps),

  • la latéralité (le fait d’être droitier ou gaucher),

  • les coordinations (les capacités à faire fonctionner ensemble les deux bras, la jambe et le bras, les mains et les yeux…pour réaliser une activité motrice),

  • l’équilibre,

  • le tonus (l’état de tension des muscles),

  • la structuration temporelle et spatiale (connaître les notions spatiales et temporelles, savoir se déplacer à partir d’un plan, savoir organiser et se repérer dans ses activités du quotidien…),

 
  • les particularités sensorielles (avoir une hypersensibilité ou une hyposensibilité de certains sens),

  • la vie relationnelle (être en capacité de développer ses relations de manière adaptée et selon leur contexte).

Ensuite, à partir d’un projet individualisé, le(la) psychomotricien(ne) propose un accompagnement :

  • en éducation psychomotrice lorsqu’il s’agit d’un nouvel apprentissage

  • en rééducation psychomotrice lorsqu’il s’agit de retrouver une fonction perdue

  • en thérapie psychomotrice.

Cet accompagnement se fait en individuel ou en groupe selon les besoins de la personne. L’outil privilégié du (de la) psychomotricien(ne) est le corps : en relation, en mouvement et en interaction avec l’environnement.

Les signes d’appels pouvant interroger sur la nécessité d’un suivi psychomoteur peuvent- être : un retard de développement, des difficultés d’apprentissage, des difficultés relationnelles, des troubles attentionnels, des troubles de l’écriture, une désorientation temporo-spatiale, une maladresse motrice, une inhibition, une instabilité motrice, une déficience motrice, sensorielle ou intellectuelle, une nervosité, une anxiété, des tics, un bégaiement, un manque de confiance en soi, une perte de repères corporels suite à une chute, un accident…

 

 

Mathilde RIVOAL

Psychomotricienne D.E

 

 

 

Après avoir lu cet article, si vous vous posez des questions à propos de votre enfant, n'hésitez pas à en parler aux enseignants ou à votre médecin traitant.


Vous êtes ici :
Accueil >> Ressources Parents >> Tous les articles


 

Jeudi 23 Novembre 2017

Copyright 2007~2017 - Association L'OCAL